Vue d’ensemble et directives

1. Vue d’ensemble

Un tablespace est une unité logique de stockage composée d’un ou plusieurs fichiers physiques (fichiers de données).

La majorité des opérations d’administration relatives au stockage s’effectue au niveau du tablespace, et non au niveau des fichiers de données.

À l’intérieur d’un tablespace, le stockage est organisé en segments, composés d’une ou de plusieurs extensions (extent). Ces extensions peuvent être gérées "par le dictionnaire" ou "localement". Dans le premier cas (tablespace géré par le dictionnaire), les informations sur les extensions libres et allouées sont stockées dans des tables du dictionnaire de données ; dans le second cas (tablespace géré localement), les informations sur les extensions libres et allouées sont stockées dans l’en-tête des fichiers de données du tablespace. Tablespace Segment Tablespace:géré par le dictionnaire Tablespace:géré localement

En version 10, Oracle a introduit la notion de tablespace BIGFILE : un tablespace BIGFILE est un tablespace composé d’un seul fichier de données qui peut être particulièrement volumineux (jusqu’à 2^32 - 3 blocs Oracle soit plus de 4 milliards de blocs). A contrario, un tablespace traditionnel, dorénavant appelé tablespace...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Gestion des fichiers de journalisation
Suivant
Tablespace permanent