Sommaire

Wireless Access Point Attack Vector

La rubrique Wireless Access Point Attack Vector permet de créer un faux point d’accès Wi-Fi grâce à la suite Aircrack-ng. En effet, grâce à Airbase-ng, AirMon-ng, DNSSpoof et dhcp3, SET va créer un point d’accès et redirige toutes les requêtes DNS vers la machine de l’attaquant. Il sera alors simplement nécessaire de rediriger les victimes vers une attaque vue précédemment.