Sommaire

Introduction

Les tests sont classifiés par méthodes et par types : les tests d’endurance, tests aux limites, tests de robustesse, tests système, tests de validation, tests d’intégration, tests unitaires sont des types de tests ; les tests en boîte noire ou en boîte blanche sont des méthodes de test. Le but des tests est de répondre à la question « Construisons-nous le produit voulu, désiré, et attendu ? ».

En logiciel embarqué, il est habituel de faire des tests de validation, des tests d’intégration et souvent des tests unitaires (nécessaires dans tous les cas si le projet exige de la sûreté de fonctionnement). Il est aussi souvent nécessaire de les compléter par des tests aux limites, des tests de robustesse et même des tests d’endurance. En effet, lorsque les produits contenant du logiciel embarqué se trouvent chez les clients, il est difficile de les mettre à jour, et tous les cas, même ceux que l’on croyait impossibles, finissent par arriver. Dans les pires conditions, les réactions du logiciel doivent conserver leurs caractéristiques.

Parfois, des problèmes logiciels apparaissent après dix ans de bons et loyaux services d’un produit. Pourquoi ? Simplement parce que les processus de fabrication peuvent évoluer (ceux des microcontrôleurs par exemple), l’environnement du produit peut aussi changer.

Il faut ...