Sommaire

Introduction

Le chapitre précédent (Utiliser une mémoire de masse externe) montre comment utiliser une mémoire de masse externe pour stocker des données. Cette mémoire peut être une clé USB ou un Disque dur USBdisque dur USB. Le disque dur externe, connecté en USB, présente l’avantage d’une vitesse de transfert élevée et d’un faible coût au Go.

Pour le démarrage du Raspberry Pi, la carte micro SD est incontournable. C’est dans la première partition de cette carte, formatée en FAT que le SoC vient obligatoirement charger les premiers fichiers de sa séquence de démarrage. Le chapitre Préparer la carte micro SD explique dans le détail les différentes étapes de cette procédure de démarrage.

Avec le Raspberry Pi 3 et le SoC BCM2837, il devient possible de booter non plus sur la carte micro SD mais directement sur la clé USB ou le disque dur connecté au Raspberry Pi 3. Cette fonctionnalité est disponible à titre expérimental (août 2016). Elle est décrite dans ce chapitre à titre d’information.

Il faudra impérativement prévoir une alimentation externe pour le disque dur si vous rencontrez des problèmes lors de la connexion du disque dur sur le Raspberry Pi. Certains disques durs (de moins en moins nombreux) sont livrés avec un bloc d’alimentation secteur. D’autres disques durs disposent de deux ...