Sommaire

Notions d’Assembleur

1. Introduction

Il faut savoir quand écrire en Assembleur : il y a des moments où il n’y a pas d’autre possibilité que d’écrire en Assembleur et d’autres où cela n’est pas utile. Le système d’exploitation, mais aussi un bon nombre de produits standards sont programmés de telle sorte que l’assembleur est simplement inévitable. Le reverse engineering, les failles applicatives sont des exemples où l’Assembleur est omniprésent.

2. Premiers pas

a. Apprenons à compter

Nous avons déjà tous rencontré dans nos lectures des nombres exprimés en hexadécimal ou en binaire. Le binaire est le langage des PC ; que nous écrivions des programmes en Assembleur, en C ou tout autre langage, le PC comprend le binaire, il parle en binaire. 

L’hexadécimal est fait pour permettre aux humains une meilleure compréhension du langage du PC.

b. Le binaire

Le binaire est composé de deux éléments : le 0 et le 1.

Une suite de huit éléments binaires est appelée un octet, une suite de seize éléments binaires est appelée un mot (2 octets) et une suite de trente-deux éléments binaires est appelée un double mot (4 octets).

Les microprocesseurs Intel sont composés de registres. Nous utiliserons ces registres pour commencer à travailler avec l’Assembleur.

EAX, EBX, ECX et EDX sont des registres ...