Sommaire

Paramétrages

1. Configuration standard

Dans Windows Server, tout le pilotage de Docker se fait par la ligne de commande ainsi que par les applications de configuration du système. Dans le cas de Windows 10, une icône en forme de baleine dans la zone de notification rend plus simples les manipulations par l’utilisateur, grâce à la présence d’un menu contextuel :

images/04RI27.png

Nous avons déjà évoqué les deux modes de fonctionnement des containers, avec le support des conteneurs Windows mais aussi la possibilité de faire fonctionner (mais pas en même temps) des conteneurs Linux, comme cela se faisait dans Docker Toolbox. Nous ne reviendrons pas sur le sujet. La plupart des autres entrées de ce menu sont suffisamment simples pour ne pas nécessiter de description additionnelle. Par contre, les paramètres (Settings en anglais), ou en tout cas certains d’entre eux, nécessitent quelques explications supplémentaires.

La section Daemon permet de jouer sur quelques paramètres du serveur Docker lui-même (ce qui explique que toute modification doive être suivie d’un redémarrage de ce dernier) :

images/04RI28.png

Le choix du mode Advanced au lieu de Basic change l’interface pour que l’administrateur fournisse toutes les configurations souhaitées sous forme de fichier de paramétrage en JSON, le lien configuration file renvoyant à la documentation associée ...