Machines virtuelles et conteneurs

1. Virtualisation Virtualisation avec KVM/Qemu

a. Présentation

La virtualisation, maintenant bien connue, est une technologie permettant d’émuler des machines, avec leurs systèmes d’exploitation, à l’intérieur des machines physiques.

Par exemple, sur une machine RHEL 7 physique, on peut faire tourner des Machine virtuellemachines virtuelles ( VMVM, Virtual Machines) Virtual Machines avec Windows XP, Windows 8 et Ubuntu.

Le principe de la virtualisation consiste à émuler une architecture matérielle complète. Ainsi, le système d’exploitation de la machine invitée n’a pas conscience d’être à l’intérieur d’un hôte physique. Les processeurs modernes intègrent des jeux d’instructions adaptés à la virtualisation (Intel VT-x ou AMD-V), permettant d’obtenir des performances pour les machines virtuelles proches de celles d’une machine physique.

Les avantages de la virtualisation sont infinis :

  • Réduction du nombre de machines physiques.

  • Optimisation des performances et meilleure gestion des ressources matérielles.

  • Facilitation et assouplissement de l’administration (à distance le plus souvent).

  • Déploiement en masse d’applications, amélioration de la fiabilité.

  • Etc.

La plupart des serveurs, surtout les serveurs web, sont maintenant virtualisés. Ils existent avec des dizaines ou des centaines d’autres...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI3RED.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
DHCP
Suivant
Concepts d'orchestration : Kubernetes/OpenShift