Sommaire

Séquence de Bootboot du Raspberry Pi

Le boot (démarrage) du Raspberry Pi est strictement identique sur les différents modèles Pi Zero et Raspberry Pi 3. Ce processus de démarrage implique un certain nombre d’opérations. La bonne compréhension de cette séquence est primordiale lorsqu’il s’agit de modifier volontairement le démarrage du système d’exploitation (démarrer sur une clé USB ou un disque dur). Mais lorsque le système ne démarre pas, l’utilisateur est en présence d’une énigme que seule la connaissance du déroulement exact de la séquence de boot permet de résoudre.

1. Étape 1 : mise sous tension

Le schéma ci-dessous représente les différentes parties impliquées dans le démarrage du Raspberry Pi. Sur la partie gauche figure la carte micro SD divisée en deux partitions. Le SoC intègre le microprocesseur ARM (CPU) et le processeur graphique (GPU). Il est situé à droite, sous la mémoire (SDRAM).

Images/04RI01.png

Lors de la mise sous tension, seul le GPU est activé. Il maintient le CPU à l’arrêt. La mémoire SDRAM est elle aussi désactivée. Le SoC contient une ROM (Read Only Memory) dans laquelle le fabricant a enregistré un programme faisant partie de la chaîne de boot. Ce programme est le premier de la chaîne de boot (bootloader = chargeur de démarrage). ...