Sommaire

Le cycle en cascade ou « waterfall » Waterfall

Il s’agit d’un cycle de développement dit en cascade qui est séquentiel et qui a été décrit pour la première fois de manière formelle par Winston W. Royce en 1970 :

  • Spécification du besoin

  • Élaboration du design

  • Construction de la solution (codage)

  • Intégration des modules

  • Tests et débogage

  • Installation du logiciel

  • Maintenance

images/02EP01.png

Le cycle waterfall

Voir l’article « Managing the Development of Large Software Systems », Winston Royce, 1970, Proceedings of IEEE.

L’aspect très séquentiel de ce modèle en fait sa force, mais aussi sa faiblesse. En effet, il nécessite une certaine stabilité des exigences et du besoin faute de quoi le cycle est perturbé et de fréquents débouclages seront nécessaires et nuiront à l’efficacité du modèle. Ce qui implique que ce cycle n’est pas adapté aux projets d’innovation, aux projets comprenant une interface homme-machine ou aux projets dont les spécifications ne sont pas détaillées ou sont évolutives. Pour les autres projets, le temps passé à spécifier correctement le logiciel permet de faire une conception conforme au besoin qui, elle-même, permet d’écrire un code conforme et de bien le tester pour un client final satisfait. Si la vie du projet se passe de cette façon, ...