Des tendances qui émergent DIGITAL LEARNING:Prospectives

Les modalités à distance sont de plus en plus présentes dans les dispositifs de formation, mais ne remplaceront pas le présentiel qui, seul, permet véritablement de fournir des échanges, l’esprit de réseau, les synergies entre les personnes. Nous pouvons imaginer qu’à terme, un juste équilibre sera trouvé entre présentiel et distantiel dans les entreprises et les institutions, lorsque l’innovation pédagogique aura fait son chemin et que les pédagogues se seront complètement approprié les technologies mises à leur disposition.

Le digital learning continuera sans aucun doute à pallier les problèmes d’espace, à répondre à la problématique du volume d’apprenants, à répondre rapidement aux demandes de formations, à proposer des modalités d’apprentissage innovantes, mais laissera au présentiel ce qu’il fait de mieux : créer et maintenir le lien et la motivation.

Des objets d’apprentissage de plus en plus intelligents TENDANCES DIGITAL LEARNING:Softs intelligents

Les tablettes et smartphones tels qu’ils nous sont proposés aujourd’hui sont des technologies intermédiaires bientôt remplacées par des devices qui obéiront à la voix et à la gestuelle et ainsi permettront une plus grande fluidité...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_SOB4DLEAR.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Des tendances qui se confirment
Suivant
L’apport des neurosciences