Les matrices

Les matrices sont des tableaux à deux dimensions contenant des données homogènes, de même mode(). On peut les voir aussi comme une combinaison de vecteurs de même type.

1. Construction d’une matrice

Comme avec les vecteurs, il existe plusieurs manières d’obtenir un objet de classe matrix. Toutefois, le constructeur direct de matrice est la fonction matrix() :

a. Le constructeur matrix()

Avec R, la fonction ordinaire pour construire des matrices est la fonction matrix(). Cette fonction prend en argument un vecteur, et nrow, le nombre de lignes et/ou ncol, le nombre de colonnes définissant la dimension de la matrice.

images/03EP89.png

Pour terminer, on a également byrow, un argument optionnel qui reçoit un booléen TRUE ou FALSE pour savoir si les données entrées en argument doivent être rangées selon les lignes (TRUE) ou selon les colonnes (FALSE). Par défaut, les données sont rangées selon les colonnes :

images/03EP90.png

Même si les matrices sont bien connues pour être des objets fondamentaux en mathématique, il n’en demeure pas moins qu’on peut créer des matrices autres que de type numérique :

images/03EP91.png

Notons par ailleurs que la spécification des arguments n’est pas nécessaire, seules leurs valeurs le sont, ainsi les lignes de commandes suivantes se valent :

images/03EP92.png

La fonction matrix() peut prendre à la place d’un vecteur une valeur atomique notamment pour former certains types de matrices :

images/03EP93.png

b. Combiner...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RISTATR.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les vecteurs
Suivant
Les tableaux multidimensionnels avec array()