Historique du mouvement

1. Débuts internationaux

L’Open Data n’étant en soi ni une technologie ni un simple outil, mais bel et bien un mouvement politique, il est essentiel pour bien comprendre le sujet d’expliquer sa naissance et son historique, bien que celui-ci soit très récent. Ce mouvement est relativement récent, ce qui fait qu’il est abondamment documenté. Les sections suivantes résument les grandes étapes du mouvement jusqu’à début 2016, date d’écriture du présent ouvrage.

a. États-Unis

Les premières apparitions du concept d’Open Data datent du premier mandat de Barack Obama, aux États-Unis. Le principe derrière ce vocable est de rendre disponibles les données utilisées par l’administration publique dans le cadre de son activité pour une réutilisation par d’autres entités que l’État, typiquement les entreprises et les citoyens. Le public visé montre clairement la bivalence de l’enjeu politique derrière cette mise à disposition de la donnée publique : elle doit servir à la fois à améliorer la compétitivité des entreprises et à fournir un niveau de transparence de l’action publique plus élevé au citoyen.

Pour être plus précis, c’est bien dans un premier temps la transparence qui a été évoquée comme objectif...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPOPE.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
L'approche Open Data
Suivant
Premiers résultats