L’instruction conditionnelle switch Instruction conditionnelle:switch

La commande switch est une autre forme d’instruction conditionnelle. Elle peut souvent être utilisée à la place d’une instruction if imbriqué ou if-elseif. Elle permet à un programmeur de sélectionner une séquence d’instructions à exécuter en fonction de la valeur d’une expression (ou d’une variable) de type numérique ou alphanumérique ou d’une expression logique. Cependant, pour sélectionner la séquence, la commande switch utilise un sélecteur au lieu de multiples expressions booléennes. Le sélecteur est une expression dont la valeur est utilisée pour sélectionner l’une des solutions de rechange.

La structure conditionnelle switch est aussi appelée instruction à choix multiple ou sélective. Elle est souvent utilisée lorsqu’une liste d’options de choix existe pour une variable (ou une expression) donnée. Un switch peut contenir plusieurs cas, mais dès que le choix correspond à l’un des cas, le traitement correspondant est exécuté, et les cas suivants sont ignorés (même si un autre cas pourrait satisfaire l’expression du choix). Elle sélectionne entre plusieurs choix à la fois, et non entre deux choix alternatifs (le cas de la structure if-else...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIMATLAB.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
L’instruction conditionnelle if
Suivant
L’instruction conditionnelle try-catch