Les vecteurs

Un vecteur est une simple succession de données homogènes (de même type) ou plus banalement, un tableau unidimensionnel de données ayant le même mode(). Concrètement, on peut l’imaginer comme une colonne ou une ligne du tableur Microsoft Excel. 

1. Création de vecteur

Il existe plusieurs fonctions pour créer un vecteur, et sans doute la plus répandue et connue est c(), qui permet de combiner une suite d’éléments (séparés par des virgules) fournis en arguments pour renvoyer en résultat un vecteur :

images/03EP01.png

Il est impératif que les données que l’on combine pour former un vecteur avec la fonction c() soient de même type, autrement, s’il arrivait qu’il y ait un mélange de types comme dans le cas ci-dessous, R se charge de convertir l’ensemble des données en un seul type de données (et ce n’est peut-être pas l’objectif) :

images/03EP02.png

De plus, R offre une multitude de manières de créer un vecteur. Ainsi, il est possible de déclarer des vecteurs vides avec la fonction vector(), qui peut prendre en arguments : mode, le type des éléments (numeric, logical, character, par défaut vector() est de type logique) et la longueur désignée par length :

images/03EP03.png

Il est parfois intéressant de créer des vecteurs vides comme ci-dessus, surtout lorsque l’on compte les remplir au fur et à mesure du développement des données...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RISTATR.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Les matrices