Le Modèle-Vue-Contrôleur (MVC)

1. Introduction

Jusqu’à maintenant, nous nous sommes concentrés sur la découverte du framework PyQt sans nous préoccuper plus avant de considérations relatives à l’architecture générale d’une application. On entend par architecture la manière d’organiser le code pour qu’il soit le plus clair, le plus maintenable et évolutif possible, y compris par une tierce personne. Le présent chapitre est destiné à développer nos premières applications réalistes en PyQt. C’est donc le moment idéal pour introduire le paradigme Modèle-Vue-Contrôleur (MVC), qui constitue justement une bonne pratique en matière d’architecture dans de nombreux langages en général, et en PyQt en particulier.

2. L’esprit du paradigme MVC

Dans ce paradigme d’architecture, on distingue trois grandes parties :

  • Le modèle (M) : contient les données impliquées dans l’application. Ce peut être concrètement un accès à une base de données, une structure de données, ou dans l’exemple de calculatrice, simplement la fonction en charge d’évaluer le résultat du calcul. Le modèle inclut les données telles qu’elles sont ensuite affichées dans la vue.

  • La vue (V) : représente strictement la présentation ou l’interface...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPPYQT5.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Développement d'une application de calculatrice