Sommaire

Virtualisation du réseau

1. Virtualisation et cloud computing

a. Historique et principe de la virtualisation Virtualisation

Le concept de virtualisation est apparu depuis plus de 45 ans sur les systèmes Mainframe IBM. Le principe était qu’un utilisateur puisse se connecter à un serveur qui faisait la taille d’une pièce pour y retrouver son propre environnement de travail. La fin du 20e siècle a été marquée par une lutte entre constructeurs d’ordinateurs et fabricants de composants dont les processeurs étaient différents et propriétaires : un ordinateur Apple par exemple, fonctionnait sur un processeur MOS (proche du Motorola 6800), exécutant un système d’exploitation spécifique MACOS et ne pouvant s’interfacer en réseau qu’avec d’autres ordinateurs de la marque via le protocole propriétaire AppleTalk. Dans le monde des serveurs d’entreprises, on observait le même phénomène, à savoir des équipementiers comme IBM et Novell qui tentaient d’imposer leur matériel et leurs protocoles.

L’évolution de l’électronique et l’émergence du besoin d’informatisation de l’entreprise et du particulier ont amené les constructeurs à converger vers du matériel commun à base de processeurs dits X.86 conçus et fabriqués par Intel et AMD. Ainsi, ces processeurs 32 bits puis plus tard 64 bits ...