La veille rédactionnelle préalable à la rédaction

Le travail du concepteur-rédacteur est basé sur la recherche. Cette phase permet de bien délimiter la thématique, de se familiariser avec le vocabulaire et approfondir ses connaissances. Avant de se lancer dans la rédaction à corps perdu, il est fondamental de passer par une phase de brainstorming. Le sujet doit être cadré, délimité et formulé dans des mots simples.

Le rédacteur peut se constituer un vivier de ressources en identifiant les sources print et web les plus solides. Pour s’assurer de la fiabilité de ses sources, il peut s’appuyer sur deux piliers :

  • Une bibliographie par la lecture d’ouvrages. Les tables des matières et les index peuvent être des sources intéressantes pour prendre de la hauteur sur un sujet.

  • Une webographie par la multiplication des types de sources (contenus textuels, vidéo et documentaires). Le concepteur-rédacteur doit privilégier son investigation grâce à la navigation sur des sites d’autorité comme les sites avec un nom de domaine .gouv, les fédérations professionnelles, les sites des experts et de leaders d’opinions, les webzines d’influence dans le domaine, les livres blancs...

Pour la construction d’un contenu textuel solide, la recherche d’information doit passer par des sources solides et variées. L’internaute est de plus en plus exigeant...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_MBREDW.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
L’audit SEO, l’état des lieux du site web
Suivant
L’identification des questions et des problématiques