Sommaire

Personnalisation du démarrage du système Démarrage du système:personnalisation

Le démarrage du système Linux commence après la séquence d’amorçage, une fois que le noyau Linux a été chargé en mémoire et activé. Ce noyau va initialiser le matériel, charger les modules dynamiques nécessaires à la gestion des éléments matériels détectés, puis démarrer les différents services, en fonction de sa configuration.

Les deux principaux modes de gestion de ce démarrage sont init System V, modèle le plus ancien, dérivé d’Unix system V, et systemd, plus récent et d’origine Linux.

La certification LPIC-2 requiert de maîtriser ces deux environnements de démarrage, car les deux sont utilisés en production, même si systemd a vocation à remplacer à terme init System V. Dans les versions récentes de la plupart des distributions, le démarrage systemd est celui implémenté par défaut.

1. init System V init System V

init System V est un mécanisme de démarrage et d’arrêt de différents services et daemons selon le niveau de fonctionnalités (niveau d’exécution, identifié par un chiffre ou une lettre) souhaité. Il s’appuie sur le programme init, processus en tâche de fond, créé par le noyau au démarrage du système. Le ...