Sommaire

Reverse engineering

1. Neufbox 5

a. Introduction

Dans cette partie nous allons étudier le fonctionnement complet de la Neufbox 5 de SFR. Le choix a été porté vers cet opérateur qui est le seul à tolérer la modification de leur box. Cette box était dédiée à l’offre Fibre optique (FTTH) de SFR, la connexion est possible via un module SPF ou via un ONT en Ethernet. Elle n’est désormais plus commercialisée.

images/12EP13V5.png

La Neufbox 5 Fibre de SFR

b. Caractéristiques techniques

  • Modèle NB5-SER-r1 fabriqué par SERCOMM

  • 4 ports LAN offrant un débit de 1Gbit/sec

  • 2 ports WAN (1 SPF, 1 Ethernet supportant le PoE 802.3AF)

  • Wi-Fi N permettant un débit jusqu’à 300 Mbits

  • 2 ports USB 2.0

  • 128 Mo de RAM (Samsung K4T51163QG) cadencée à 333Mhz

  • 16 Mo de flash (Samsung K8Q2815UQP)

  • Processeur dual core Cavium Network CN5000F cadencé à 400Mhz

  • Contrôleur Ethernet BCM5395SKFBG (LAN)

c. Recherche du port série

La recherche du port série communément appelé UART est nécessaire pour accéder au bootlog ainsi qu’a l’éventuelle invite de commande du bootloader. Cela peut nous permettre de modifier la configuration de celui-ci, démarrer via le réseau, voire flasher un autre firmware. Il est composé de 4 PIN : GND, RX, TX, VCC, avec un adaptateur récent seules les 3 premières sont nécessaires.

La recherche peut s’effectuer juste avec ...