Introduction

Ce chapitre présente le concept le plus structurant de GLPI.

Les entités sont des sous-ensembles de la structure gérée par GLPI. Elles se présentent sous la forme d’un découpage arborescent. Ce découpage permet d’organiser les éléments de l’inventaire dans les différentes entités. Ce découpage permet également de gérer les droits donnés aux utilisateurs en restreignant la visibilité pour chaque utilisateur à une ou plusieurs branches de cette arborescence.

Dans l’exemple suivant, GLPI gère une structure répartie sur trois pays, eux-mêmes structurés par villes ou par régions/villes.

Un tel découpage va permettre à un utilisateur positionné au niveau de l’Entité Racine de voir et gérer l’ensemble du parc. En revanche, le responsable espagnol ne verra que les entités Espagne, Madrid et Barcelone, le responsable allemand ne verra que les entités Allemagne, Berlin et Bonn. Un responsable local ne verra que son entité.

images/schema.PNG

Selon la taille de l’entreprise et son organisation, les entités peuvent représenter les implantations géographiques et/ou les différentes unités ou services.

Ce chapitre présente donc les étapes de création de l’arborescence ainsi qu’une approche de son utilisation.

Vous retrouverez ces entités tout au long de cet ouvrage, aussi bien...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI3GLPI.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les modes d'authentification externe
Suivant
La création de l'arborescence