Sommaire

Les variables utilisateur

Ce chapitre présente les fonctionnalités qui composent les bases de la programmation shell.

Le shell permet de définir ou redéfinir des variables qui conditionnent l’environnement de travail de l’utilisateur. Il est également possible de définir d’autres variables, dites variables utilisateur, qui vont permettre de stocker des informations qui seront nécessaires à l’exécution d’un script.

1. Nommer une variable

Voici les règles à utiliser pour attribuer un nom à une variable :

  • le premier caractère fait partie de l’ensemble [a-zA-Z_] ;

  • les caractères suivants sont pris dans l’ensemble [a-zA-Z0-9_].

2. Définir une variable

Une variable est définie dès qu’elle est initialisée. Le contenu d’une variable est considéré par le shell comme une suite de caractères.

a. Affecter une valeur à une variable

Exemples

$ var1=mot1 
$ echo $var1 
mot1 
$

Il ne faut pas mettre d’espace autour du symbole d’affectation : dans l’exemple suivant, le shell interprète var1 comme la commande à lancer, = et mot1 comme les deux arguments de la commande var1. Autrement dit, il n’interprète pas le signe = comme symbole d’affectation.

$ var1 = mot1 
ksh: var1: not found 
$

b. Affecter une valeur contenant au moins un espace

L’espace doit être protégé car c’est ...