Aller plus loin

Si toutes les méthodes citées ci-dessus n’ont pas suffi aux besoins d’une donnée ouverte particulièrement volumineuse ou récalcitrante à l’analyse, seules les solutions de Business Intelligence "lourdes" et propriétaires permettront d’aller plus loin encore.

1. Outils de BI lourde

Nous avons rapidement décrit la BI lors de l’introduction à Power Pivot, en précisant que ce qui se faisait dans ce module d’Excel était une version allégée de la BI, tout le contenu devant rester local au classeur Excel. Le non-respect du dogme du Single Version Of the Truth a été fortement reproché à Power Pivot par les zélateurs des approches par cubes OLAP centralisés, et ces approches se basent traditionnellement sur des bases de données tabulaires comme SQL Server ou Oracle.

SAP, SAS, IBM, Tibco Software sont des fournisseurs de solutions de BI centralisée, parmi de nombreux autres. Encore une fois, il ne s’agit dans cet ouvrage que de citer l’existence de ces solutions pour le cas où Power Pivot ne suffirait pas à analyser de la donnée ouverte, ce qui semble peu probable vu que les sources de données Open Data avec plus de quelques millions d’enregistrements sont en fait très rares.

2. Approches Big Data

Depuis quelques années, un ensemble de technologies et de principes regroupés sous le nom de Big Data...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPOPE.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Analyse statistique de la donnée
Suivant
Objectif