Les organisations possibles

Nous avons exposé, depuis le chapitre Organiser un projet Agile avec QC, deux types d’organisation de l’Agilité dans QC. Nous abordons ici un point organisationnel qui fait débat : faut-il rédiger les tests de validation des Items ?

1. Si l’équipe Test ne valide pas les Items

Il est évident que la validation des Items ou des Users Stories incombe alors à un PO et un Scrum Master libres d’utiliser leur outil Agile comme bon leur semble.

L’équipe Test n’étant pas affectée par ce choix, nous évoquons cette situation pour être exhaustif.

Mais notez alors que tout test de validation des Items sera ou ne sera pas formalisé dans une équipe Agile qui devra elle-même trouver les solutions pour gérer son référentiel de test.

Il est également possible que l’outil Agile mis en œuvre comporte un module de test. Mais comme nous ne pouvons pas présumer de sa présence ou de son absence, nous ne nous étendrons pas spécifiquement sur ce point.

Cette situation est fréquemment observée lorsque l’outil Agile ne comporte pas de module de test : les développeurs n’étant pas experts en test, ceux-ci sont purement et simplement non formalisés ou vaguement spécifiés dans les Items.

Dans le cas d’un backlog sous Excel, une colonne supplémentaire pourra préciser...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPALMQC.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
L'équipe Agile n'utilise pas QC
Suivant
Modifier la customisation pour l'Agilité