Sommaire

Configuration du conteneur Spring

1. Modes de configuration du conteneur

Deux modes de configuration du conteneur léger Spring existent :

  • Par un ou plusieurs fichiers XML externes aux composants supportés. Cette méthode est celle utilisée depuis les premières versions des modules Spring.

  • Par des annotations intégrées au code des composants. Cette seconde méthode s’appuie sur le support des annotations dans le langage Java et est donc d’usage plus récent.

À noter que les deux modes de configuration peuvent cohabiter et que, dans tous les cas, un fichier XML est indispensable ne serait-ce que pour avertir le conteneur de l’utilisation d’une configuration par annotations dans les composants.

a. Fichier XML

La configuration par fichier XML est le mode utilisé dans tous les exemples présentés jusque-là.

Si ce mode de configuration a l’inconvénient de correspondre à un ou à plusieurs fichiers complémentaires indispensables au fonctionnement de l’application, il présente plusieurs avantages :

  • Une isolation nette entre le code des composants et la configuration de l’application. De cette isolation découle une plus grande agilité notamment en termes de test des composants (la modification du contexte de test est faite simplement par un changement de configuration sans aucun impact sur les composants soumis aux tests).

  • La possibilité de séparer la configuration entre plusieurs fichiers ...