Sommaire

La multiplication, la convergence et l’interaction des technologies

Les auteurs qui conceptualisent le management des technologies de l’informatique et de la communication (TIC) distinguent le plus souvent le SI management (management du système d’information) de l’IT management (management des technologies de l’information). Le premier prenant pour objet les objectifs du SI au regard de la stratégie de l’organisation (entrepreneuriale, industrielle, de service public…). Le second s’attachant au management des composantes technologiques pour elles-mêmes, indépendamment des fins qu’il leur est assigné de servir. Cette approche conduit à distinguer ce qui relèverait de la compétence des décideurs et ce qui incomberait exclusivement aux techniciens. Une vision manichéenne, certes, mais qui présente le mérite d’une simplification opérationnelle et renvoie chacun à ses responsabilités.

Pourtant, dans la pratique, il est constant de relever que cette vision de l’univers des SI est source d’incompréhensions et de tensions. Tourné vers les finalités, le SI manager se désintéresse des contraintes dites techniques, imputant assez largement à la technologie le soin d’apporter une réponse à des problématiques qui s’avèrent pourtant hautement stratégiques. Ainsi, dans la vision du SI manager, la politique de gestion ...