La pratique contractuelle à l’aune de l’IA

Depuis près d’une décennie, de nombreuses sociétés, que l’on désigne sous le terme de legaltechs, développent des outils basés sur l’IA pour aider les professionnels comme les justiciables à concevoir, rédiger et gérer des contrats. Pour ce faire, les outils proposés exploitent une pluralité de techniques liées à l’intelligence artificielle, notamment le Machine learningmachine learning, le Deep learningdeep learning, les réseaux de neurones et surtout les processus d’extraction et de traitement automatique du langage naturel.

1. Les grandes tendances de l’IA appliquée au contrat : tour d’horizon des différentes solutions

Distinguons pour commencer les trois grandes typologies de services proposés par les legaltechs au sujet des contrats :

  • les outils collaboratifs : ces legaltechs utilisent des technologies liées à l’IA pour créer et proposer différents contrats types ;

  • la création de big data : les start-ups spécialisées dans ce secteur mettent en place des logiciels ayant pour finalité le traitement d’une masse de données liée aux contrats, notamment des clauses thématiques adaptées à chaque client et des jurisprudences pour estimer la fiabilité des clauses envisagées par le client ;

  • l’utilisation...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPEEJIA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Les smart contracts