Accès conditionnel

Cette fonctionnalité est la plus demandée lors des implémentations de projets Azure Active Directory. Les clients ont des besoins différents, mais on s’aperçoit que les demandes peuvent être similaires dans plusieurs cas, comme l’application de conditions en fonction de l’emplacement de l’utilisateur ou en fonction de l’appareil lorsqu’un service cloud de l’entreprise est utilisé.

1. Introduction

La mise à disposition aux utilisateurs de services cloud leur permet d’y accéder depuis n’importe où dans le monde, avec n’importe quel appareil (personnel ou professionnel). Ce qui pose le problème suivant : comment bloquer et empêcher la connexion au service cloud depuis les machines et appareils non administrés par l’entreprise  ? En effet, il ne suffit pas de contrôler l’identité et l’authentification, il faut aller plus loin en s’interrogeant sur la nature de la machine utilisée par l’utilisateur et son emplacement physique (par exemple, une région dans le monde qui représente un risque pour vous).

C’est pour répondre à cette problématique que Microsoft introduit dans Azure Active Directory l’Accès conditionnel (ou conditional access en anglais).

Il permet, à travers des conditions, de déclencher une action qui autorise ou empêche la connexion aux services...

couv_EPAZAD.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Introduction
Suivant
Azure Active Directory Identity Protection