Les fonctions de la couche Transport Couche:Transport

La couche Transport (couche 4) est la dernière couche qui intéresse directement l’expert réseau car les couches supérieures ne sont pas directement dépendantes des processus réseau. D’ailleurs le modèle TCP/IP regroupe toutes les couches supérieures dans un seul bloc qu’il nomme "Application".

Attention cependant, cela ne signifie pas qu’il faille complètement ignorer les couches supérieures et une bonne connaissance de ce qui s’y fait reste une compétence importante.

Comme son nom l’indique, la couche Transport transporte les données des applications d’un hôte à l’autre, c’est cette couche qui est l’interface directe entre les processus exécutés sur l’hôte et les processus liés au réseau.

images/214.png

Communication TCP entre hôtes

Du point de vue du processus d’encapsulation, la couche Transport est la première à venir ajouter les données nécessaires pour un traitement réseau. Elle est également la dernière capable de distinguer et diriger le flux réseau vers l’application qui l’attend.

Les trois principaux services proposés sont les suivants :

  • Le suivi des flux réseau.

  • La segmentation et le réassemblage des segments.

  • L’identification des applications.

1. Le suivi des flux réseau

Le suivi des flux réseau...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CE3M1CIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Prérequis et objectifs
Suivant
Les protocoles de la couche Transport