Plan de remédiation et mise à jour du plan d’action

Quelle que soit la nature de l’audit, l’auditeur formule les écarts relevés dans un rapport d’audit. Il appartient à l’organisme audité, dans des délais convenus, de présenter un plan de remédiation aux constats formulés. La logique est en tout point similaire à celle mise en place dans le cadre de l’audit interne. Le plan de remédiation comporte un certain nombre d’actions en réponse aux écarts relevés, qui sont intégrées au plan d’action global, de la même manière que les actions d’amélioration consécutives à la détection d’un incident, l’observation d’une non-conformité ou la réduction des risques (formulation de l’action, identification de son responsable, définition du planning associé, spécification des points de contrôle visant à s’assurer de la mise en place de ladite action et d’en mesurer l’efficacité).

Il est intéressant de pouvoir lier l’action corrective mise en œuvre à un objectif de sécurité, ce qui permettra, une fois l’action en place, d’améliorer la mesure de l’atteinte de cet objectif.

Il est également intéressant de pouvoir lier la mise en place effective de l’action avec le rapport d’audit, permettant...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPSECISO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Modalités d’audit
Suivant
L’audit, une étape indispensable à l’amélioration