Sommaire

Introduction Objets connectés

Révolution annoncée, les objets connectés envahissent progressivement notre environnement technologique. Bracelets capteurs d’activité, périphériques multimédias, ampoules connectées, pèse-personnes, etc., tous ces objets prennent avantage de la technologie Bluetooth Low EnergyBluetooth Low Energy pour communiquer avec nos smartphones et tablettes.

En effet, si la technologie Bluetooth classique permet la communication entre deux appareils non connectés physiquement entre eux, elle ne peut pas être utilisée dans tous les cas : la consommation d’énergie nécessaire est trop importante.

Pour résoudre ce problème, la société Nokia a présenté en 2006 un protocole basé sur Bluetooth, mais nécessitant moins de puissance pour fonctionner. Ce protocole a ensuite été réintégré au protocole Bluetooth, en 2010, sous les désignations Bluetooth Low Energy (on utilise alors le sigle BLE) ou Bluetooth Smart.

La très faible consommation électrique du BLE, couplée à une portée respectable d’une centaine de mètres en terrain découvert, a permis à l’industrie de mettre au point plusieurs dispositifs communicants, tels les beacons (balises, en français), et ainsi fournir un ensemble de fonctionnalités innovantes. La géolocalisation à l’intérieur ...