Sommaire

Domaines d’application

Ces algorithmes sont très utiles dans de nombreux domaines, en particulier ceux pour lesquels il n’existe pas de moyen de calculer l’optimum de manière mathématique ou lorsque cela prendrait trop de temps.

Ils obtiennent un optimum, local ou global. On espère alors avoir un résultat, s’il n’est pas global, au moins le plus proche de celui-ci au niveau de sa qualité.

On les retrouve ainsi dans tous les domaines nécessitant la conception de pièces ou de systèmes. En effet, ils permettent de trouver facilement des formes ou des matériaux adéquats, en limitant le coût (ou, selon les problèmes, la surface de frottement, les turbulences...). Ils sont utilisés en construction par exemple, pour optimiser les structures porteuses.

Des études ont ainsi été faites pour optimiser le coût de structures en fer pour des constructions devant respecter les normes antisismiques.

En électronique, on s’en sert pour améliorer le design de cartes imprimées, en limitant par exemple la quantité de "fil" nécessaire, ou en minimisant la place requise par les différents composants.

En finance, les métaheuristiques peuvent permettre d’optimiser un portefeuille d’actions, en limitant les risques et en cherchant à maximiser les gains pour une somme donnée.

Ils sont utilisés dans les problèmes d’ordonnancement comme par exemple ...