Fonctionnement d’une interface utilisateur graphique

Une interface graphique fournit à l’utilisateur un environnement convivial. Elle contient des menus, des barres d’outils, des boutons, des champs, des menus déroulants, des boutons radio, des curseurs, des zones de texte, etc. Ces éléments sont tous déjà familiers à l’utilisateur, il peut ainsi se concentrer sur l’objectif de l’application plutôt que sur les mécanismes impliqués pour faire des choses.

Cependant, les interfaces graphiques sont plus difficiles pour le programmeur, car un programme basé sur une interface graphique doit prévoir les clics de souris ou éventuellement la saisie au clavier, pour tout élément de l’interface graphique à tout moment. Ces entrées sont appelées événements, et un programme qui réagit à des événements est dit événementiel.

On parle donc de programmation événementielle, par opposition à la programmation séquentielle.

Le principe d’exécution des interfaces graphiques fonctionne différemment de l’exécution d’un programme classique. L’interface réagit à des évènements provenant des éléments de fenêtre. L’ordre d’exécution des commandes n’est pas prévu à l’avance (comme dans les programmes classiques). L’utilisateur...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIMATLAB.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les étapes de conception d’une interface
Suivant
Les éléments de base de l'interface graphique