Gérer les cas difficiles

Gérer efficacement une réunion, c’est gérer des personnalités et donc faire preuve de psychologie. Plusieurs études visent à mettre des gens dans des cases pour pouvoir indiquer ensuite comment gérer cette case. Si l’entreprise est audacieuse, elle n’est jamais exhaustive. Il arrive toujours qu’une personnalité hors norme sorte des sentiers battus et que son comportement devienne imprévisible, rendant sa gestion complexe. Mais dans la majeure partie des cas, des règles de bon sens et le fruit des études précédemment évoquées permettent de gérer les cas complexes les plus fréquents.

1. Monsieur je-sais-tout

Il a un avis sur tous les sujets et est capable d’argumenter pendant des heures, simplement pour exprimer aux autres qu’il a raison. Si l’ordre du jour est clair, il suffit de lui rappeler son périmètre et d’ultérieurement faire en sorte qu’il s’exprime en fin de réunion. Ce genre de personnage est plus difficile à arrêter quand il est chaud, aussi faut-il intervenir le plus rapidement possible.

2. Le silencieux

Au contraire de Monsieur je-sais-tout, il n’a jamais rien à dire et semble même parfois se désintéresser totalement de la situation. Il peut s’agir d’un manque de confiance, ou d’un réel désintérêt pour le sujet. Amenez-le à...

couv_DP2DIR.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Animer la réunion
Suivant
Clore la réunion