Le modèle TCP/IP

Il est plus facile d’évoquer la suite de protocoles TCP/IP en maîtrisant les fondamentaux du modèle. C’est déjà faire une erreur que de parler de modèle TCP/IP car ici spécifications et implémentations sont mélangées. Le modèle OSI dit ce qu’il faut faire mais ne dit pas comment le faire. Le « modèle » TCP/IP dit ce qu’il fait et on est donc au-delà du modèle. La suite de protocoles baptisée TCP/IP l’est en référence aux deux protocoles principaux qui la composent, TCP (Transmission Control Protocol) et IP (Internet Protocol).

Seconde différence : le modèle OSI préconise une parfaite indépendance des couches, les frontières entre les couches sont nettement plus perméables dans le monde TCP/IP.

1. L’IETF IETF

L’IETF (Internet Engineering Task Force) est certainement l’organisme le plus connu qui permet à Internet de progresser. L’IETF revendique sa différence quant à l’esprit qui guide ses travaux. En effet, l’IETF n’a pas de membres donc pas d’adhésion, pas de cadre statutaire, pas de conseil d’administration. L’IETF est un groupe informel dont les contributeurs, volontaires, participent à l’évolution des technologies de l’Internet. Il ne s’agit pas d’être naïf, un constructeur peut bien sûr...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CE3M1CIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Le modèle OSI
Suivant
L'encapsulation et la décapsulation