Sommaire

Créer un replica set Replica set:créer

MongoDB recommande d’utiliser dans la mesure du possible des DNS à la place des adresses IP, qui sont susceptibles de changer plus souvent que des noms de domaines.

Si vous avez une instance mongod en cours d’exécution, stoppez-la et relancez-la avec l’option replSet suivie du nom que vous souhaitez donner à votre set, ici rs0 :

mongod --port 27017 --dbpath /data/db --replSet rs0 --bind_ip 
localhost

Souvenez-vous que certaines options dans cette commande sont celles par défaut. 

Créons une deuxième instance, elle doit écouter sur un port différent et pointer vers son propre répertoire dbpath :

mkdir /data/db2 
mongod --port 27018 --dbpath /data/db2 --replSet rs0 
--bind_ip localhost

Mêmes consignes pour la troisième et dernière :

mkdir /data/db3 
mongod --port 27019 --dbpath /data/db3 --replSet rs0 
--bind_ip localhost

Ouvrons ensuite un shell :

mongo --port 27017 -u "mongosensei" \ 
--authenticationDatabase "admin" -p M0ng0d3!

Puis tapons la commande d’initialisation du replica set :

rs.initiate()

Vous pouvez désormais rajouter les deux autres instances :

rs.add("localhost:27018"); 
rs.add("localhost:27019");

Puis vérifiez l’état de votre replica set :

rs.status()

Si vous souhaitez valider la bonne marche de votre replica set, rien de plus facile : il suffit de créer un document dans ...