Spécificités Windows Windows

1. Volumes Volume

Comme on l’a vu dans les chapitres précédents, il est possible d’utiliser des volumes pour sauvegarder les données entre les suppressions et les créations de conteneurs. Cependant, il était nécessaire, à chaque lancement, de spécifier le chemin dans le système hôte, car un driver particulier est utilisé pour simuler un volume avec un chemin Windows pour un conteneur Linux.

Dans le cas présent, étant donné que l’on utilise directement des conteneurs Windows, le driver est natif des deux côtés. De ce fait, on peut utiliser librement les commandes docker volume.

Il est possible de définir un volume de façon globale et de l’utiliser dans le cadre de lancements différents.

Pour cela, il est nécessaire de créer un volume du côté du système hôte en le nommant grâce à la commande docker volume :

docker volume create [NOM_DU_VOLUME] 

 Ici, pour l’exemple, on lancera la commande suivante :

docker volume create dev-vol 

Après l’exécution de cette commande, Docker répond en nous retournant le nom du volume créé, indication que l’opération est un succès.

 On peut obtenir confirmation de cette création en demandant la liste des volumes, grâce à la commande suivante :

docker volume ls 
images/08EI03.PNG

Figure 3 : Résultat...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EIDOCDNET.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Outils spécifiques