Outils spécifiques

1. Dépôt local Dépôt:local

Lorsqu’on a abordé le chapitre sur l’usine logicielle, on a vu qu’il était possible de disposer d’un dépôt local pour pouvoir y pousser ses images. À la date de rédaction de cet ouvrage, le dépôt officiel Docker n’est pas disponible sous Windows et sonatype/nexus3 n’est pas officiellement supporté sous Windows. 

Étant donné que Nexus utilise Java, il est possible de partir d’une image Windows et de configurer le conteneur soi-même. Cependant, comme à chaque fois, le fait qu’il ne s’agisse pas d’une solution officielle fait qu’il peut y avoir des failles ou des manquements, cette solution n’est par conséquent pas recommandée.

De ce fait, pour obtenir la similitude des outils entre les conteneurs Windows et les conteneurs Linux, il est nécessaire d’avoir un dépôt personnalisé. Il faut savoir que même si aucune image n’est publiquement disponible, le dépôt officiel de Docker est cross-platform car écrit dans le langage Go. Ce langage, qui est également celui utilisé par le moteur Docker, permet de produire des binaires natifs selon la plateforme.

À cet effet, il est possible de créer sa propre image qui correspond à la compilation et l’exploitation du dépôt Docker officiel. Le code source de ce dernier...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EIDOCDNET.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Spécificités Windows
Suivant
Déployer une application .NET Framework