Sommaire

Définitions et présentation

Dans le domaine de l’informatique embarquée, les processeurs ARM (Advanced Risc Machine) basés sur des architectures externes de type RISC relativement plus simples que les autres familles de processeurs, existant en 32 bits ou 64 bits, apportent une réponse à de nombreux problèmes domotiques ou de téléphonie mobile. En effet, ils consomment moins d’électricité et permettent d’équiper la plupart des appareils téléphoniques Android, iOS, Symbian ou autres. Or, ce genre d’architecture a vu alors l’essor d’un type de machine appelé « Raspberry Pi » sous forme d’un micro-ordinateur monocarte à base de processeur ARM. Cela a favorisé le développement de la programmation informatique permettant ainsi de résoudre certains problèmes domotiques et/ou robotiques. Cette machine, pas plus grande qu’une carte de crédit, est construite à partir de variantes du système d’exploitation GNU/Linux Debian et des logiciels compatibles. Il s’agit donc d’une alternative légère des distributions pouvant se révéler incomplètes ou, au contraire, trop volumineuses et pas assez ciblées. Ce genre de développement a permis alors l’essor des objets connectés, que l’on connaît aujourd’hui sous l’appellation d’IoT (Internet of Things), souvent ...