Sommaire

Composants optiques

Les composants tels que les DEL, VCSEL ou diodes laser ont besoin d’une alimentation électrique mais d’autres composants optiques sont passifs et fonctionnent sans cela. Exemples en quelques mots sur les coupleurs et les affaiblisseurs optiques rencontrés dans les réseaux de communication optiques.

1. Coupleurs optiques Coupleurs optiques

Un coupleur optique (en anglais, splitter) est un composant passif qui n’intervient pas sur le contenu du signal lumineux. Son rôle consiste simplement à distribuer la puissance d’une fibre principale vers une ou plusieurs autres fibres ou, inversement, à ramener les signaux provenant de plusieurs fibres pour les envoyer sur une autre.

On considère divers types de coupleurs : en X avec deux entrées et deux sorties, en Y avec une entrée et deux sorties ou inversement, en étoile avec n entrées et n ou p sorties, etc. Les valeurs les plus courantes sont 1 x 2, 1 x 8, 1 x 16, 1 x 32 ou 1 x 64. Les dimensions externes des fibres sont le plus souvent de 250 µm ou 900 µm. À noter que de nombreux industriels proposent des coupleurs préconnectorisés afin d’éviter la réalisation d’épissures sur site.

Une autre classification considère les coupleurs indépendants de la polarisation et les coupleurs dépendants de la polarisation qui sont, à leur tour, classés en coupleurs à maintien de polarisation ou en coupleur à ...