Sommaire

Introduction

Bien que les utilisateurs ordinaires ne possèdent pas les droits nécessaires à l’administration du système, ils peuvent néanmoins modifier leur environnement personnel.

L’utilisateur peut personnaliser la définition de son compte (mot de passe, nom complet, shell par défaut), modifier le comportement du shell qu’il emploie (variables d’environnement, alias...), adapter l’interface graphique à ses goûts, et bien sûr organiser ses fichiers dans les répertoires prévus à cet effet.