Pourquoi les réseaux et médias sociaux ne se résument pas à une course aux likes et aux interactions ? LIKES:Interactions

Comme évoqué précédemment, tout le monde n’utilise pas les réseaux/médias sociaux pour communiquer et encore moins pour être populaire. Mais pour ceux qui communiquent, le sujet est globalement d’arriver à se rendre le plus visible possible tout en étant le plus proche possible des valeurs à défendre.

images/A02MB02M7.png

En effet, sur les réseaux sociaux l’escalade de la course aux likes se fait généralement via des types de contenus assez récurrents : l’actualité, la politique, l’humour, le people, la râlerie, le sensationnel, l’insolite.

images/A02MB03M7.png
images/A02MB04M7.png

Tweet de type râlerie envers les négociateurs sur le site Leboncoin et Vinted

Tweet de type râlerie envers la météo

images/A02MB05M7.png
images/A02MB06M7.png

Tweet de type actualité en rapport avec un procès impliquant les femmes de chambre d’un hôtel

Tweet de type actualité rediffusant la vidéo interview entre deux acteurs du football français