Vérification de la superposition quantique

Plus généralement, superposition quantique et spécificités de la mesure quantique telles que nous l’avons appris ici sont rassemblées dans une théorie un peu plus générale appelée décohérence quantique. Décohérence quantique

À partir des années 1990, en particulier en France, la décohérence quantique va être expérimentée.

En effet, en 1996, l’équipe du physicien français Serge Haroche (né en 1944) parvient à observer expérimentalement des états superposés d’atomes. Elle parvient également à voir l’un des états disparaître lors de la mesure. Ces expériences valident à la fois, le paradoxe du chat de Schrödinger ainsi que les caractéristiques de la mesure quantique. Serge Haroche

Il est remarquable que ces lois de la mécanique quantique aient ainsi été établies près de 70 ans avant qu’elles ne commencent réellement à être observées, expérimentées et vérifiées.

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPQINF.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Interprétation de la superposition quantique
Suivant
Première approche de l'intrication quantique