Sommaire

Limitation des Transaction:limitationtransactions

Ce mécanisme présente quelques limites dans MongoDB :

  • La taille d’une transaction multidocument est limitée à 16 mégaoctets. Si elle dépasse cette taille, la transaction sera interrompue et les documents remis dans l’état initial.

  • La durée d’une transaction multidocument est limitée à 60 secondes. Passée cette durée, la transaction sera purement et simplement interrompue par MongoDB. Afin de contourner cette limite, il faut s’assurer que les bons index sont utilisés, que les requêtes sont optimisées et si cela ne suffit pas, il faudra scinder la transaction en parties de plus petite taille.

  • On ne peut pas créer ou supprimer une collection au sein d’une transaction, elle doit exister avant l’exécution de celle-ci. Il est également impossible de réaliser des opérations sur des index, que ce soit une suppression ou bien une création.

  • Les commandes d’administration sont interdites dans une transaction (createUser, getParameter, etc.).

  • Les lectures et les écritures sont interdites dans les collections local, admin ou encore config.

  • Les écritures dans les collections préfixées par system sont également interdites.

  • Les bonnes pratiques recommandent de ne pas modifier plus de 1000 documents au sein d’une même transaction.

  • Avant la version 4.2 de MongoDB, il n’est pas possible de lire ou d’écrire ...