Sommaire

Signaux et commande kill

Les commandes kill et killall permettent d’envoyer des signaux à des processus. La commande kill attend un numéro de processus en argument, tandis que killall attend un nom de commande.

La commande killall doit être utilisée avec beaucoup de précautions car elle envoie le signal à tous les processus portant le nom passé en argument.

Ces deux commandes peuvent, de façon optionnelle, recevoir un numéro de signal en argument. Par défaut, elles envoient toutes deux le signal 15 (voir ci-après) aux processus passés en argument :

kill [-<signal>] <pid> ...

Un utilisateur ordinaire ne peut envoyer de signal en employant ces commandes qu’à ses propres processus.

Il est possible d’obtenir la liste des signaux disponibles avec l’option -l de la commande kill :

[nicolas]$ kill -l 
 1) SIGHUP       2) SIGINT       3) SIGQUIT      4) SIGILL 
 5) SIGTRAP      6) SIGABRT      7) SIGBUS       8) SIGFPE 
 9) SIGKILL     10) SIGUSR1     11) SIGSEGV     12) SIGUSR2 
13) SIGPIPE     14) SIGALRM     15) SIGTERM     17) SIGCHLD 
18) SIGCONT     19) SIGSTOP     20) SIGTSTP     21) SIGTTIN 
22) SIGTTOU     23) SIGURG      24) SIGXCPU     25) SIGXFSZ 
26) SIGVTALRM   27) SIGPROF     28) SIGWINCH    29) SIGIO 
30) SIGPWR      31) SIGSYS      35) SIGRTMIN    36) SIGRTMIN+1 
37) SIGRTMIN+2  38) SIGRTMIN+3  39) SIGRTMIN+4  40) SIGRTMIN+5 
41) SIGRTMIN+6  42) SIGRTMIN+7  43) SIGRTMIN+8  44) SIGRTMIN+9 
45) SIGRTMIN+10 46) SIGRTMIN+11 47) SIGRTMIN+12 48) SIGRTMIN+13 
49) SIGRTMIN+14 50) SIGRTMAX-14 ...