Interconnexion de réseaux

Interconnexion de réseaux

Chaque topologie a ses limites en termes de longueur maximum d’un segment, nombre de stations par segment... La nécessité s’est donc fait sentir d’accroître le nombre possible de postes sur un réseau ou plus simplement d’interconnecter des réseaux, soit de même type (topologie, méthode d’accès), soit de types différents.

1. Principes

Des matériels sont donc utilisés pour interconnecter les réseaux entre eux. Ils permettent également de segmenter les réseaux de taille importante, en domaines plus petits.

Sur un réseau Ethernet, par exemple, le domaine de collision se rapporte à l’étendue maximale que couvre une trame inondant un réseau physique.

Domaine:de collision

En Ethernet, le fait de découper en deux domaines de collision un réseau déjà existant à l’aide d’un pont, permet bien souvent de désengorger le réseau.

On parle de domaine de diffusions pour identifier l’étendue d’un réseau sur lequel une trame physique, dont l’adresse MAC de destination est une adresse de diffusion (c’est-à-dire FF.FF.FF.FF.FF.FF), peut s’étendre. En effet, certains services travaillant uniquement à l’aide de diffusions, il peut être intéressant de réduire les domaines de diffusion à l’aide...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI8RES.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Gestion de la communication
Suivant
Couches basses et IEEE