Sommaire

Sessions

Une session, ouverte à partir de la connexion d’un logiciel client, ne concerne qu’une seule base de données dans le serveur et qu’un seul compte utilisateur. Ainsi, lorsqu’une application souhaite utiliser plusieurs bases de données, elle doit ouvrir d’autres connexions. De même, si une application souhaite ouvrir une session avec un autre compte utilisateur, une autre connexion doit être ouverte.

Une connexion entre un logiciel client et le serveur PostgreSQL nécessite l’existence de deux objets du côté du serveur : un compte utilisateur et une base de données. La première connexion peut s’effectuer avec un compte utilisateur et une base de données créée au moment de l’initialisation du groupe de bases de données.

Côté serveur (pg_hba.conf)

L’ouverture d’une connexion est contrôlée par PostgreSQL selon les règles d’un fichier de configuration : pg_hba.conf. Ce fichier, présent dans le répertoire du groupe de bases de données, contient des règles définissant les autorisations et restrictions d’accès, en fonction du nom d’utilisateur, de la base de données, de l’origine et de la méthode utilisée.

Chaque ligne du fichier correspond à une règle. Lors d’une tentative de connexion, PostgreSQL parcourt les règles et les compare avec les paramètres de la connexion afin ...