Le système de stockage

Lors de la mise en place d’un serveur dans un système d’information, il est nécessaire de réfléchir à la solution de stockage (disque local, baie de stockage…) qui va être mise en place. Une tolérance de panne peut être nécessaire et le nombre de disques utilisé va varier en fonction de la solution retenue.

1. Les différents disques et leurs performances Système de stockage:types de disques

Il existe plusieurs types de disques, chacun possède des performances différentes et fournit une capacité de stockage pour des serveurs et/ou des postes clients.

  • EIDE (Enhanced Integrated Drive Electronics) - ATA : cette technologie de disque s’appuie sur des normes créées en 1986. Elle permet à une interface IDE (Integrated Drive Electronics) la prise en charge des normes Advanced Technology Attachment 2 (ATA-2) et Advanced Technology Attachment Packet Interface (ATAPI).

  • SATA (Serial Advanced Technology Attachment) : interface bus qui permet la connexion de disque dur ou lecteur optique à la carte mère. La technologie SATA a eu pour but le remplacement de l’ATA. Introduite en 2003, la norme a eu depuis trois révisions : le SATA 1 avec une vitesse de transmission de 1,5 Go par seconde, le SATA 2 utilise lui une vitesse de transmission de 3 Go par seconde, enfin le SATA 3 avec une vitesse de 6 Go par seconde. Ce type de disque possède un coût moins élevé que d’autres...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CE12R2WINIC.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Gestion des disques et volumes