Sommaire

Coûts

Nous l’avons vu, la taille influe sur le coût d’une machine virtuelle. D’autres paramètres sont aussi à prendre en compte, comme la région. Ainsi, la région Europe du Nord est moins chère que l’Europe de l’Ouest pour exploiter des machines virtuelles :

images/02ri68.PNG
images/02ri67.PNG

Le choix du système d’exploitation influe également sur le prix, une licence Microsoft étant bien souvent plus chère qu’une licence Linux. Il en est de même pour les logiciels embarqués, Oracle ou SQL Server étant généralement des produits coûteux. Le temps d’utilisation (744 heures par défaut) est aussi à prendre en compte.

Ainsi, arrêter la machine virtuelle la nuit grâce à un script Azure Automation limitera son coût. Enfin, l’espace disque réservé sur un compte de stockage n’est pas inclus dans le tarif de la calculatrice Azure, pas plus que la bande passante utilisée par la machine virtuelle pour communiquer.