Sommaire

Les enregistrements

Ce chapitre se concentre sur les fichiers texte. Dans ceux-ci, vous devez définir la structure de vos enregistrements. Bien que tout soit possible, notamment avec des structures en arborescence comme le XML, vous pouvez initialement choisir entre deux méthodes assez simples : les enregistrements avec délimiteurs ou à largeur fixe.

1. Les délimiteurs

Les enregistrements délimités sont courants sous Unix. Dans chaque ligne, les valeurs individuelles sont appelées des champs et sont séparées entre elles par un caractère particulier appelé caractère de séparation ou caractère de délimitation, ou enfin délimiteur. N’importe quel caractère peut convenir, cependant il ne doit pas se retrouver dans la valeur d’un champ, ce qui aurait pour effet de casser la structure de l’enregistrement. Ce sont souvent le point-virgule ";" ou les deux points ":" qui sont utilisés.

Les champs d’enregistrements sont généralement encadrés par des guillemets lorsqu’il s’agit de chaînes de caractères, rien pour des valeurs numériques. Ce n’est pas une affirmation : ce n’est pas toujours le cas et c’est à vous de gérer le type d’une valeur donnée, au sein de votre programme.

Voici un simple exemple de contenu de fichier délimité de type courant sous Unix :

root:x:0:0:root:/root:/bin/bash  ...