Sommaire

L’impression

1. Les imprimantes thermiques

Nous arrivons à la dernière étape de notre projet : l’impression. Pour les développeurs qui s’y sont déjà frottés pour des logiciels de bureau, c’est un vaste sujet aussi consommateur de temps que l’interface graphique. Mais vous verrez que si l’on retourne un peu en arrière, au début de l’impression thermique, on se rend compte très rapidement que cette technologie simple et éprouvée va nous rendre de grands services avec peu de développement.

Un des grands avantages des imprimantes thermiques type POS (Point Of Sale, ou PDV en français : point de vente) est la simplicité d’utilisation. Si l’on se cantonne à « imprime ce que je dis », c’est assez vrai. Au fil du temps ces imprimantes ont développé des capacités d’impression remarquables comme la mise en forme de texte, les tableaux de caractères étendus, les polices de caractères supplémentaires, les images, les codes-barres et les QR codes. Ces fonctions évoluées ont dû emprunter le canal de communication sériel prévu à l’origine pour du texte seulement. Il en résulte la création d’un jeu de commandes spéciales dédié à ces fonctions quasiment dépendantes du modèle d’imprimante utilisé. Si ces commandes restent ...